• Dimanche, 18 Août 2019 - 21:14:12

Thèse : Anastasia Tchoukaev – Étude de la corticosteroid-binding globulin hépatique et pulmonaire dans le contexte de la mucoviscidose

17 - Septembre - 2018

directeur : —

(Équipe Corvol)

La mucoviscidose (ou cystic fibrosis, CF) est une maladie caractérisée par une inflammation pulmonaire chronique. Elle contribue à la dégradation progressive de l’épithélium des voies aériennes des patients et aboutit à une insuffisance respiratoire. Un des traitements anti-inflammatoires proposés afin de limiter ces dommages est la prise de glucocorticoïdes. Leur utilisation est cependant controversée dans le contexte de la mucoviscidose où des effets secondaires importants peuvent apparaître chez les patients. D’autres molécules ont été proposées, mais leurs effets secondaires limitent leur prescription. Les glucocorticoïdes, pris par inhalation ou par voie orale, restent ainsi le principal outil du médecin. Des études précédentes du laboratoire ont montré que les glucocorticoïdes étaient capables de faire diminuer l’inflammation dans des cellules bronchiques issues de patients CF. Les effets secondaires provoqués par l’administration de ces molécules semblent être liés à leurs actions pléiotropes puisque ces molécules peuvent agir sur de nombreux tissus, et notamment sur le métabolisme et la croissance. Ces effets secondaires pourraient être diminués en ciblant spécifiquement leurs actions anti-inflammatoires par l’utilisation de leur protéine d’adressage, la corticosteroid-binding globulin (CBG). Aucune étude ne s’étant intéressée à cette protéine dans le contexte de la mucoviscidose, l’objectif de ce travail était d’étudier l’expression de la CBG chez les patients CF, afin d’optimiser leur traitement anti-inflammatoire par glucocorticoïdes. Nous avons, dans un premier temps, étudié son expression au niveau hépatique ainsi que sa libération au niveau plasmatique chez les patients CF. Nous avons montré que sa synthèse hépatique était augmentée, tandis que le taux plasmatique de CBG était conservé chez les patients CF, comparé aux patients non-CF. Dans un second temps, nous nous sommes intéressés à l’expression de la CBG au niveau pulmonaire. L’inflammation chez les patients CF est en effet principalement pulmonaire et l’expression locale de CBG à ce niveau pourrait moduler l’efficacité du GC, en le recaptant. Nos données montrent que l’expression de cette CBG pulmonaire est diminuée chez les patients CF. Le maintien de la concentration plasmatique de CBG et la diminution de la CBG pulmonaire chez les patients CF suggèrent ainsi que la CBG pourrait être utilisée comme outil thérapeutique dans le contexte de la mucoviscidose, afin d’optimiser le traitement par glucocorticoïdes.

Centre de Recherche
Saint-Antoine
UMR_S 938

Hôpital St-Antoine

Contact

Tél : +(33) 1 49 28 46 00