Thèse : Julie MAGUSTO – Rôle et mécanismes d’action de RIPK3, acteur majeur de la nécroptose, dans la biologie de l’adipocyte et l’homéostasie énergétique

01 - Janvier - 2021

directeurs: Jérémy GAUTHERON, Chantal HOUSSET

(Équipe Housset)

Le projet de thèse vise à élucider la contribution de la nécroptose dans le développement de l’obésité et de ses complications métaboliques. Notre hypothèse est que dans des conditions diététiques défavorables, la nécroptose est activée et promeut l’inflammation et le remodelage du tissu adipeux ayant pour conséquence le développement du DT2 voire de la NAFLD. Des souris invalidées pour RIPK3 spécifiquement dans les adipocytes seront nourries avec un régime riche en graisse afin d’induire une obésité et pouvoir étudier, in vivo, l’impact de l’absence de RIPK3 sur le développement de l’obésité, du DT2 et de la NAFLD.

Thèse commencée en octobre 2019

Hôpital St-Antoine

Bâtiment Kourilsky
34 rue Crozatier
75012 PARIS

Sorbonne Université
27 rue Chaligny
75012 PARIS

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser