03/05-2021 - Judith Aron-Wisnewsky : Microbiote intestinal au cours de l'obésité et après la chirurgie bariatrique : liens avec les améliorations métaboliques ?

29 - Avril - 2021

LES LUNDIS DE SAINT-ANTOINE

Bâtiment Kourilsky - 13h–14h

Salle des Conférences (Rez de Chaussée),

184 rue du Faubourg Saint-Antoine, Paris

***

LUNDI 03 MAI 2021

 Microbiote intestinal au cours de l'obésité et après la chirurgie bariatrique : liens avec les améliorations métaboliques ?

Judith Aron-Wisnewsky

MCU-PH Service de Nutrition-Pôle cardiométabolisme-Hôpital Pitié-Salpétrière

Invitée par Véronique Béréziat (Equipe B. Fève) (veronique.bereziat@inserm.fr)

***

La chirurgie bariatrique réservée aux personnes atteintes d’obésité sévère permet de perdre du poids et d’améliorer voire induire une rémission du diabète de type 2 mais pas chez tous les individus. Le microbiote intestinal est très dysbiotique chez la personne atteinte d’obésité sévère avec une perte de diversité majeure, qui s’améliore à 1 an de la chirurgie bariatrique mais qui ne se normalise pas et reste basse. Le microbiote intestinal est aussi impliqué dans les maladies métaboliques dont le diabète de type 2 avec une dysbiose en terme de composition et de fonction mais aussi de production de métabolites bactériens. Nous avons montré que le microbiote intestinal est différent en terme de composition après chirurgie bariatrique selon que les patients entrent ou non en rémission. Par ailleurs, la transplantation fécale de selles de patients dans un modèle murin permet de reproduire le phénotype métabolique du donneur humain. Ces résultats suggèrent l’implication du microbiote intestinal dans les mécanismes physiopathologiques impliqués dans la rémission du diabète de type 2 après chirurgie bariatrique.

Hôpital St-Antoine

Bâtiment Kourilsky
34 rue Crozatier
75012 PARIS

Sorbonne Université
27 rue Chaligny
75012 PARIS

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer Tout accepter Personnaliser